Posted on juillet 30, 2017

À l’heure de l’envol,
le passé s’efface
dans les reflets d’une flaque ;

À l’heure de l’envol,
le trottoir se contracte
sous le vertige de l’habitude ;

À l’heure de l’envol,
alors qu’un bond décide de tout,
le talon s’élance et le regard s’illumine ;

À l’heure de l’envol,
le doute se jette en avant
dans un élan d’amour, dans la lumière du jour.

Categories: Poème

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer-logo

Copyright © 2020 Robertfred All Rights Reserved. Developed by Algopage

TOP