Posted on mai 9, 2016

Lune incendiaire sur un lac sans fond
l’étoile rêvée de ma trajectoire se défile ;
elle égraine mes pas éblouis sur le gouffre.

Mon humilité n’est que ce qu’elle est,
un lieu. Un lieu peuplé de craintes et de courages,
un rivage sur le sable, sable habillé de mes chevilles.

C’est ici, nulle part ailleurs, que mes pas se dessinent,
que m’invite la sagesse, ici que mon être se révèle ;
hors la cage de l’illusion, mon cher désir est de vivre…

Categories: Poème

Étiquettes : , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

footer-logo

Copyright © 2021 Robertfred All Rights Reserved. Developed by Algopage

TOP